Galerie des arts
»

Femmes enceintes et varicelle, attention

Publié le 10/11/2015

La varicelle faisant partie des maladies infantiles, les adultes n’en parlent pas beaucoup entre eux à tel point qu’ils arrivent même parfois à oublier si oui ou non s’ils l’ont déjà attrapée. Malheureusement, pour une femme enceinte, un tel oubli pourrait avoir des conséquences graves pour elle comme pour le bébé. Rappelons que tout le monde n’a pas forcément été touché par le virus en étant enfant. Environ 5 enfants sur 100 parviennent à l’éviter.

femme enceinte

Qu’est-ce que la mère risque ?

Pour une femme adulte, enceinte ou pas, la varicelle peut avoir des conséquences graves. Varicelle et femme enceinte ne vont pas bien ensemble : comme pour presque toutes les maladies infantiles, plusieurs études ont conclu qu’il valait mieux les avoir tant qu’on est encore enfant. Les adultes rencontrent plus de difficultés à combattre le virus que les enfants et la manifestation de la maladie peut être très sévère.

Aux Etats-Unis, des parents n’hésitent pas à contaminer exprès leurs enfants en les mettant en contact délibérément avec d’autres enfants malades, pour justement éviter ces complications si jamais ils ne les attrapent qu’une fois adulte. Ils vont même jusqu’à organiser des « varicelle-party » pour que les enfants l’attrapent facilement ! Cela dit, c’est une pratique que les médecins déconseillent fortement.

Pour les adultes, le risque majeur est de développer une pneumonie accompagnée d’énormes difficultés respiratoires. Inutile de vous dire qu’une pneumonie est potentiellement mortelle si elle n’est pas convenablement soignée et à temps. Mais sans en arriver à cette extrémité, les risques de fausses couches sont aussi très élevés.

Et pour mon bébé ?

Les risques ne s’étalent pas sur toute la période de la grossesse. Il y a deux périodes particulièrement dangereuses. La première période est entre la 6 ème semaine et la 24ème semaine de grossesse. Si quelqu’un de votre entourage a la varicelle et que vous ne vous rappelez pas si vous l’avez eu ou non quand vous étiez enfant, courez vite chez votre médecin. C’est dans ce laps de temps qu’une femme enceinte doit faire attention à tout, pas uniquement pour la varicelle.

Veillez autant que possible à ne pas tomber malade durant cette période qui est très délicate pour le fœtus qui est en pleine formation. La deuxième période est entre la 36 ème semaine et une semaine après l’accouchement. La plus vulnérable étant entre 5 jours avant l’accouchement et deux jours après.

Pour votre bébé, il pourrait attraper ce qu’on appelle une varicelle congénitale. Le bébé pourrait rencontrer plusieurs complications surtout au niveau des yeux comme une cataracte ou une choriorétinite. Le cerveau aussi peut être touché entrainant un retard dans le développement mental ainsi que des membres. La meilleure façon de détecter ces complications le plus rapidement possible reste l’échographie, en 3D de préférence. Pour des examens plus poussés, une ponction fœtale pourrait être pratiquée.

Remarque : Le zona est sans danger pour la mère comme pour le fœtus. A titre de rappel, c’est une réminiscence de la varicelle. Vous ne pouvez donc pas l’avoir que si vous avez déjà attrapé la varicelle auparavant.

0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

3284